Un Noël à l'école

Des enfants qui rient,
qui jouent, qui s'émerveillent

Un Noël aux Fontenelles qu’est-ce que c’est ?  C’est un spectacle, des bricolages en tout genre, une célébration, le visionnage d’un film et bien sûr, des jeux. Mais un Noël aux Fontenelles ce n’est pas seulement cela. Ce sont aussi des enfants qui rient, qui jouent, qui créent et s’émerveillent… Fantastique, n’est-ce pas ? Demandons leur avis aux maîtresses.

 

Excitation

 

Décembre. Un mois redouté par les enseignants. Pourquoi ? C’est simple : la neige, l’approche des vacances et de Noël. Mais tout ceci est merveilleux me direz-vous. Je vous répondrai (en exagérant à peine) que non, c’est cauchemardesque ! Vous les apercevez lors du spectacle ou à la sortie de l’école, ils vous apparaissent gentils et enjoués… mais nous, maîtresses, connaissons la vérité.

Le froid s’installe. Les enfants le ressentent, l’excitation arrive. La neige fait son entrée. C’est fini, vous ne pourrez plus travailler. A quoi bon avoir préparé sa classe, ils s’en fichent, ils regardent par la fenêtre !

Tant pis, enseigner c’est aussi s’adapter. On sort tout ce qui brille dans la classe : paillettes, gommettes, papiers, rubans, et j’en passe ! Une heure plus tard, on retrouve les enfants de CE/CM les mains dans la colle, en train de fabriquer une couronne de Noël. Les élèves de maternelle ont, quant à eux, les mains dans la peinture. Ils fabriquent un centre de table.

En parallèle, les répétitions du tant redouté spectacle de Noël commencent… Ni une, ni deux, les maîtresses profitent de l’occasion pour faire travailler l’oral et la motricité à leurs élèves (oui, il faut bien que l’on travaille tout de même !). Chant, danse et théâtre sont au rendez-vous ! Après des semaines de dur labeur, le grand soir arrive enfin. Vous entrez dans la salle, éblouis par les décors et le marché de Noël installé pour l’occasion. Les enfants rejoignent les coulisses et nous, pauvres maîtresses que nous sommes (oui, il faut nous plaindre), courrons dans tous les sens, tâchant vainement de faire taire les élèves. Vous vous asseyez, dans l’expectative de passer un moment inoubliable, ébahis par le talent de votre enfant. Cet enfant parlons-en, il est en coulisse, il pleure toutes les larmes de son corps tellement il est stressé. Mais pas d’inquiétude, la maîtresse est là pour le rassurer ! Deux heures plus tard, les rideaux se ferment sur le final. Sous le vivat des spectateurs, les élèves s’avancent et saluent en silence (je plaisante bien sûr, ça se saurait si on avait eu droit au silence après la dernière chanson !). Pour récompenser leurs efforts, le Père Noël vient leur offrir des chocolats bien mérités !

 

 

Une montagne de peluches

 

Suite à ces évènements, la maîtresse qui sommeille en nous espère pouvoir reprendre ses leçons, mais c’était sans compter sur l’approche de Noël et des vacances ! Pas de souci, on s’adapte à nouveau et nous proposons aux enfants, pour leur plus grand bonheur, une après-midi ludothèque ! Ensevelis sous une montagne de peluches et de jouets en tout genre, les enfants débarquent sur la banquise ! Manue a choisi ce thème en l’honneur de notre thématique annuelle sur les 4 saisons (des fois que vous n’ayez toujours pas remarqué). Bien évidemment, les maîtresses ont pensé à tout, les enfants pensent jouer mais nous, nous savons qu’ils développent une multitude de compétences transversales : agilité, partage, travail d’équipe, motricité fine, concentration, logique, repérage dans l’espace et j’en passe ! Que de fous rire avec les Sœurs de la congrégation et du Vietnam ! Même la directrice est venue jouer un moment aux Legos ® (bien que sa construction ait été moins réussie que celles des maternelles…).

Un peu de repos après toute cette agitation (les maîtresses l’ont bien mérité !). Que serait les derniers jours d’école sans le traditionnel film de Noël culturel ? Pour le plus grand plaisir des maîtresses, les enfants regardent « L’étoile de Noël » dans le calme. C’est l’occasion de travailler sur la naissance de Jésus et la signification de Noël (même si les enfants retiendront plus volontiers l’âne qui parle). Heureusement, la célébration de Noël permet de remettre les points sur les i. Sœur Rose Marie s’appuie sur le chant « Noël des enfants du monde » pour expliquer aux enfants ce qu’est Noël et qui sont Jésus, Marie et Joseph. Ce chant reflète bien le message de Paix symbolisé par Noël. Nous profitons également d’un chant de Noël vietnamien interprété par les deux Sœurs du Vietnam.

 

 Des livres pour se cultiver

 

Ouf, vendredi, 15h, le Père Noël nous délivre de cette difficile période. Il débarque dans la classe (à pied, il faut croire qu’il a garé son traineau un peu plus loin) avec des chocolats (encore ?! non je plaisante, ça nous arrange car tant que les enfants ont la bouche pleine ils ne parlent pas -ou peu-). Mais n’oublions pas que nous sommes toujours à l’école. Aussi, le Père Noël nous amène de quoi nous cultiver : des livres ! Ainsi se clôt la deuxième période de l’année.

Sur ces belles paroles, les maîtresses ferment la porte de la classe, il est temps pour elles de profiter du silence et du calme et de rentrer chez elles afin de se faire un bon chocolat chaud !

Joyeux Noël à tous ! (Veillez tout de même à ce que vos enfants fassent leurs devoirs !)

Le spectacle de Noël

"Oh, le Père Noël !"

Noël 2020

"Oh, des enfants !"

noël 2020

Des cœurs en chœur

noël 2020

Petits rats de l'Opéra

noël 2020

"Alors heureuse ?"

Noël 2020

En pleine concentration

no£el 2020